Les scientifiques perçoivent la Force incommensurable qui régit l'Univers. Pour Einstein, si Dieu ne peut être vu, les preuves de l'intervention divine sont présentes à tous les niveaux du monde et le l'être humain.

Aujourd'hui, Gregg Braden a étudié l'ADN et découvert qu'il ne referme pas que des gênes relatifs à la constitution du physique et du comportement.

Par le simple remplacement des lettres d'un des noms de Dieu par les symboles chimiques définis dans le tabeau de Mendeleiev, il s'aperçoit que les symboles correspondants sont tous des gaz incolores, inodores et invisibles. Par exemple, l'hydrogène, un constituant majeur de la terre et de toute vie, a pour symbole H, la dernière des lettres du tétragramme divin YHVH.

Dieu a donc laissé sa marque en nous, ontologiquement, et pour toujours, une marque ineffaçable, comme une invitation à retrouver le chemin du Paradis perdu. Cette marque est le lien permanent qui nous unit à Lui, un fil d'Ariane qui ne peut pas se couper.

L'auteur fait le parallèle avec le Sépher Yétsirah, un des livres de la Kabbale, qui explique de façon imagée et symbolique la création du Monde, et la Bible dans laquelle il est dit que Dieu créa l'Homme à Son Image. Image ne signifiant pas « égaux ou comme » Lui. Nous restons des êtres à part, différents de Lui.

Les 3 premières lettres hébraïques, remplacées par les éléments chimiques correspondants, sont identiques aux lettres du tétragramme divin. Seule la dernière diffère. C'est celle qui correspond au carbone, l'élément principal de la matière concrète, visible.

« - Lorsque mis en corrélation avec l’alphabet hébreu, le code de la vie devient un message traduisible encodé dans nos cellules.

- Différentes formes de bases d’ADN produisent un message répété à des degrés divers.

- La moitié du message inscrit dans nos cellules se traduit littéralement par «Dieu/l’Éternel».

- L’autre moitié de notre code génétique se traduit par «à l’intérieur du corps», décrivant ainsi où nous pouvons découvrir quelle est la nature du Dieu éternel dans ce monde. »

(Gregg Braden)

(Ce livre est passionnant à lire. Il m'est impossible tant il est dense et précis d'en faire un résumé vraiment valable, aussi je vous invite à le découvrir.)