Téléphonie mobile : Le danger dissimulé, est un documentaire (1h08) qui met en lumière comment les normes d’émissions trompent les peuples, comment notre santé est menacée de façon dramatique, et comment les dangers sont intentionnellement dissimulés. Antennes relais, 5G pire que tout avec aussi les compteurs EDF/Enedis Linky, Wifi, tous les appareils sans fil ou connectés, Bluetooth, Box, micro-ondes, etc., sont des ondes nuisibles et très dangereuses pour les humains, les animaux, et même la flore...

La proportion de dommages causés aux personnes, aux animaux et aux plantes est déjà très avancée. Les médias nous dissimulent l’étendue des faits, les lobbies de la téléphonie mobile dissimulent intentionnellement les dangers, et les autorités compétentes acceptent trop facilement les maladies graves, puisque l'argent perçue des taxes est plus important que la santé des gens...
Les enfants et les adolescents sont particulièrement vulnérables aux ondes et radiations. Interphones, smartphones, tablettes, jouets, consoles, routeurs sans fils, sont autant de dangers dont il faut tenter de se protéger en réduisant l'exposition aux ondes.

Les dangers pour la santé des irradiations par les ondes électromagnétiques artificielles sont de loin beaucoup plus menaçants pour la santé que nous le croyons.
Ce film documentaire, du réalisateur Klaus Weber, met à la lumière et apporte les preuves sur des faits avérés comme : Comment les normes d’émissions radiatives micro-ondes trompent la population, comment notre santé est menacée de façon dramatique, comment les dangers sont intentionnellement dissimulés, etc.

Concernant les antennes relais de téléphonie mobile, les dommages causés par une irradiation pérenne des ondes électromagnétiques artificielles des Hautes Fréquences micro-ondes sont super dangereuses, pareillement pour le Wifi, le DECT ou autres appareils rayonnants.
La proportion de dommages biologiques, pathologies sanitaires telles que tumeurs, cancers, maladies neurodégénératives, ou autres maladies liées, et l’EHS, causés aux personnes, aux animaux et aux plantes, est elle aussi savamment et intentionnellement dissimulée par les autorités de santé sous la pression des lobbies des opérateurs, protégés même par l’État qui n'y voit que son intérêt financier.
(next-up.org/France)

Le professeur Dominique Belpomme, 70 ans, cancérologue, considère que l'électrosensibilité fait partie des nouvelles maladies environnementales, au même titre que les pathologies dues à l'amiante, aux pesticides, aux pollutions, et autres perturbateurs endocriniens.
A tous ceux qui l'accusent de charlatanisme parce qu'il dérange les multinationales et l’État qui récolte les taxes, il rétorque : "Pasteur aussi était regardé avec méfiance par ses confrères jusqu'à ce qu'il découvre les microbes !"

Quand on parle de rayonnement, il faut distinguer les ondes émises par les téléphones portables de celles des antennes relais. Plusieurs études ont montré que l'utilisation excessive (plus d'une heure par jour pendant cinq ans) du téléphone portable sans oreillette peut augmenter les risques de tumeur au cerveau et avoir des effets négatifs sur la fertilité masculine.
En 2010, on avait parlé de "Tchermobile", jeu de mots macabre rappelant qu'après la catastrophe de Tchernobyl le nombre de cancers de la thyroïde avait explosé.

La téléphonie mobile n'est pas seule en cause, toute la technologie sans fil est concernée comme les téléphones, le Wifi, et d'autres objets de la vie courante tels les micro-ondes, les babyphones, certains jouets, tous les appareils connectés sans exception, et même les appareils médicaux, Scanners, IRM, etc.
Les mesures de précaution ne sont pas du goût des opérateurs. Elles freinent leurs profits, mais ils savent aussi très bien qu'ils auraient encore plus à perdre dans des procès comme ceux de l'amiante ou du Médiator. C'est pourquoi ils financent la recherche et s'entourent de scientifiques. Mais leurs experts sont-ils crédibles ? Pierre Encrenaz plaide pour que les études soient désormais prises en charge par le public, afin de tordre le cou à tout soupçon de conflit d'intérêts. Peine perdue, ce sera le profit avant tout...

Depuis 2014, on sait que le cerveau des rats s’altère quand il est exposé à la 4G. Alors qu’en sera-t-il avec la 5G, annoncée pour 2020 ?
Tout le monde s'accorde à reconnaître que les enfants sont plus vulnérables aux champs électromagnétiques, dès lors que leurs os et leurs tissus sont plus fins et que leurs organes sont en développement. Dans ces conditions, quel parent bien informé équiperait son enfant d'un tel gadget, même dans un souci de sécurité ?

On nous dit toujours que rien n'est prouvé lorsqu'on parle des ondes, des portables, des antennes-relais, du Wifi, du téléphone sans fil, des consoles, etc. C’est faux, on dispose de plus de 3.000 études scientifiques sur le sujet !
La moitié de ces études pointent ou démontrent des dangers liés à l'exposition à ces nouvelles technologies sans fil. L'autre moitié des études concluent à l'absence de dangers mais, problème, ces dernières sont financées ou suscitées par les industriels du secteur. Ça ne vous rappelle rien ? Les industriels du tabac avaient mis au point ce qu'ils avaient eux-mêmes baptisé "la fabrique du doute". Chaque fois qu'une étude sortait avec des preuves de la nocivité du tabac, les industriels finançaient une étude en réplique pour démontrer l'inverse.
Pour chaque étude démontrant un danger, les industriels concernés s'arrangent pour que sorte une nouvelle étude contredisant les premiers résultats... Et le peuple se laisse manipuler...

Les politiques, trop souvent proches des intérêts économiques, traînent la patte pour prendre les mesures nécessaires à la protection de la population. Alors éclate le scandale : Amiante, tabac, éthers de glycol, hormones de croissance, Médiator, bisphénol A, la liste est excessivement longue... !
L'Organisation Mondiale de la Santé a classé les radiofréquences utilisées pas les technologies sans fil dans la catégorie des cancérigènes. En 2010, une loi interdisant la commercialisation de téléphones portables et autres objets communicants aux enfants de moins de six ans a été votée. Cette loi n'est toujours pas entrée en application !!
(robindestoits.org/)

- Récapitulatif du danger de la téléphonie mobile
- Symptômes répertoriés sur plusieurs sites chez des personnes exposées aux radiofréquences   de la téléphonie. Par le Dr Eliane Spitery
- Le danger pour ma santé ? Et de mon enfant, bébé, fœtus, et les autres...

- Articles de Sott.net :
Jamais-rien-vu-de-tel-comment-les-smartphones-ont-detruit-une-generation
Le-telephone-portable-m-a-detruit-la-sante-avoue-l-ex-directeur-de-technologie-chez-Nokia
Une-demi-heure-de-telephone-portable-par-jour-multiplierait-par-2-ou-3-le-risque-de-tumeur
Augmentation-de-290-du-risque-de-tumeur-cerebrale-apres-10-ans-d-utilisation-d-un-portable
Une-etude-demontre-les-effets-nocifs-des-ondes-de-portable
Les-smartphones-modifient-le-fonctionnement-du-cerveau

Etc.  >> "Faites vos propres recherches. Il y a plein de sources !"

Source : http://www.inexplique-endebat.com/2018/03/telephonie-mobile-le-danger-dissimule.html